• MEDAP FUMOVAC 700

    Aspirateur de
    fumées performant
    et compact pour
    le bloc opératoire

MEDAP FUMOVAC 700

Pour un bloc opératoire sans fumées

L’aspirateur de fumées performant et compact MEDAP FUMOVAC 700 est prévu pour une utilisation continue au bloc opératoire, en offrant une aspiration de 700 l/min extrêmement silencieuse. Il répond à toutes les exigences de la chirurgie HF, RF, ultra-sons et laser moderne. Le filtre haute performance à quatre paliers est équipé de trois grandes entrées différentes convenant aux tubulures d’aspiration d’un diamètre de 22 mm (7/8"), 9,5 mm (3/8") et 6,4 mm (1/4"). Les entrées sont sécurisées avec des clapets aimantés.

Aspirateur de fumées performant

Utilisation

  • Centres hospitaliers
  • Bloc opératoire / Anesthésie
  • Cabinet ORL
  • Cabinet de gynécologie
  • Cabinet médical
  • Centre de chirurgie ambulatoire

Compact et léger

Une réduction de 50% des dimensions et du poids de l’appareil par rapport à son prédécesseur, ce qui permet de l’intégrer facilement au bloc opératoire. Selon les besoins, le MEDAP FUMOVA 700 peut être intégré dans les tours HF courantes ou peut être posé sur la plateforme des unités d’alimentation au plafond.

Panel de commandes

L’utilisation se fait par seulement deux touches. Des LEDs affichent l’état, la performance d’aspiration sélectionnée, la durée de vie restante du filtre et l’éventuelle nécessité de maintenance.

Filtre haute performance

Le filtre est particulièrement efficace grâce à ses quatre paliers, trois entrées fermées par un clapet magnétique et une durée de vie allant jusqu’à 35 heures. 

Télécommande

La télécommande haute fréquence automatique reconnait les flux lors de l’allumage ou l’arrêt de la poignée pour électrodes haute fréquence et allume ou éteint l’aspirateur de fumées de manière synchronisée. Une durée de marche à vide peut être réglée si nécessaire.

Large gamme de tubulures

Des sets de tubulures optimisés permettent la meilleure aspiration possible des fumées pour quasiment toutes les indications, qu’il s’agisse de chirurgie laser ou HF, ou pour la laparoscopie. Pour la chirurgie laser, les tubulures à écoulement optimisé à grand diamètre interne assurent le meilleur flux possible.



Versions

FIMOVAC_Varianten_Zubehoer_1_160x160px.jpg

Appareil complet

FIMOVAC_Varianten_Zubehoer_2_160x160px.jpg

Appareil complet pour alimen­tation centrale de vide

Caractéristiques techniques

MEDAP FUMOVAC 700


Art. Nr. HM57525420, HM57525421, HM57525422
Performance d’aspiration

700 l/min

Mode d’utilisation

Utilisation continue

Alimentation

220-240 V~, 50/60 Hz

Tension spéciale

100-120 V~, 50/60 Hz

Dimensions (H x L x P)

150 x 280 x 390 mm

Poids

5,0 kg (avec filtre)
4,0 kg (sans filtre)

Niveau sonore

55 dB(A)

Entrées de filtre

3 (22 mm / 9,5 mm / 6,4 mm)

Durée de vie du filtre

18 / 24 / 35 h

Paliers du filtre

4

FAQ

Une ventilation normale de la salle d’opération n’est-elle pas suffisante pour l’aspiration des fumées ?

Une ventilation normale du bloc opératoire permet le remplacement du volume d’air de la salle 24 fois par heure. Cela ne suffit pas à aspirer les aérosols et gaz générés localement, afin qu’ils ne représentent plus de danger pour l’équipe du bloc opératoire.

Une aspiration via le vide central ou un aspirateur chirurgical ne suffit-elle pas ?

Non. On atteint les performances suivantes :

  • Alimentation centrale en gaz - vide : rarement plus de 50 l/min
  • Alimentation centrale en gaz - air comprimé : rarement plus de 40 l/min
  • Aspirateur chirurgical électrique : rarement plus de 60 l/min

Des travaux ont démontré qu’il fallait un débit d’au moins 400-600 l/min pour une aspiration efficace des fumées.

De plus, avec des aspirateurs chirurgicaux électriques et l’aspiration centrale par air comprimé, l’air est renvoyé dans le bloc opératoire. Comme il n’existe pas de filtre à odeurs, les odeurs désagréables reviennent dans le bloc.

Enfin, les gaz de fumée peuvent également endommager les moteurs d’aspirateurs chirurgicaux électriques et la mécanique complexe des armatures de prélèvement si aucun filtre à fumées spécifique n’est connecté.

Quel est le risque de contamination par des substances biologiques durant une intervention ?

Il sera toujours très compliqué de prouver que, lors d’une intervention bien précise, des substances biologiques ont été transférées sur une personne et que cela aura entrainé une maladie particulière parfois plusieurs années plus tard.

Lors d’examens toxicologiques, on a retrouvé, outre les érythrocytes et des matières cellulaires vivantes également des tissus biologiques contaminant tels que des virus, des bactéries, des mycobactéries et des champignons. Même des ADN virales et HIV ont été retrouvés dans des tubulures utilisées pour l’aspiration des fumées et ont pu être mis en culture. De plus ont été retrouvés des tissus non organiques et organiques tels que du monoxyde de carbone, des benzènes, du formaldehyde, du toluène et des toxines carcinogènes.

Les règles techniques concernant les produits dangereux pour l’installation des alimentations médicales (TRGS 525) de la Bundesanstalt für Arbeitsschutz und Arbeitsmedzin dans la version de Septembre 2014 spécifient au chapitre 8.1 explicitement les dangers émanant des gaz de fumées chirurgicales et définissent les mesures de protection adaptées.

Les particules générées lors d’une intervention sont-elles réellement dangereuses ?

Il existe un grand nombre de recherches, dans lesquelles 41 produits chimiques ont été trouvés, dont l’action cancérigène ou tératogène sur l’animal et/ou chez l’homme a été soit prouvée soit suspectée. Lors d’examens toxicologiques, on a retrouvé, outre les érythrocytes et des matières cellulaires vivantes également des tissus biologiques contaminant tels que des virus (p.e papillomavirus), des protéines, des prions (agent de l’ESB), des bactéries, des mycobactéries et des champignons. Même des ADN virales et HIV ont été retrouvés dans des tubulures utilisées pour l’aspiration des fumées et ont pu être mises en culture.

Quels sont les risques dus à l’inhalation des gaz de fumées pour l’équipe du bloc ?

Comme 90% des particules qui surviennent dans les gaz de fumées ont une taille inférieure à 0,3–0,5 μm, ils peuvent pénétrer profondément dans les alvéoles de l’équipe du bloc et peuvent même être absorbés dans le sang. Cela peut engendrer une infection des poumons et est probablement même cancérigène, même si le risque infectieux via les muqueuses et les voies respiratoires est plus élevé avec les vapeurs à faible températures, puisque les germes résistant à la température ne sont pas détruits.

On constate également régulièrement des irritations dunez ou de la gorge dues à des particules, et des problèmes respiratoires,allant jusqu’à des réactions allergiques. La règle suivante s’applique : plus la particule est petite, plus elle est dangereuse d’un point de vue chimique ; plus la particule est grande, plus elle est dangereuse d’un point de vue biologique. Des examens ont montré que des tissus vaporisés contiennent des composants toxiques comparables à la fumée de cigarette :allant des hydrocarbures aromatiques polycycliques, crésols et phénoles jusqu’àdes cyanides hydrogènes, acroléine, formaldéhyde et monoxyde de carbone.

Quelles sont les conséquences d’une mauvaise qualité de l’air au bloc ?

En chirurgie laser et également en chirurgie HF, des gaz de fumée surgissent lors de la coupe et de la coagulation, tout en développant des odeurs désagréables. Celles-ci dégradent tellement la qualité de l’air au bloc opératoire que cela peut entrainer des maux de tête et des nausées pour le personnel de bloc. Ce sont particulièrement les composants organiques des gaz de fumée qui engendrent de la fatigue, des sentiments de faiblesse ainsi que des arythmies cardiaques et des problèmes respiratoires.

Téléchargements

Titre Date Extension Taille Langue
Brochure & Prospectus
Brochure ATMOS Aspiration des fumées 16.03.2021 pdf 1,82 MB fr
Brochure ATMOS Systèmes d’aspiration médicale 02.03.2021 pdf 2,92 MB fr
Brochure MEDAP Systèmes d’aspiration médicale 02.03.2021 pdf 1,41 MB fr
Documentation technique
Declaration of Conformity / Konformitätserklärung Accessories Fixation / Zubehör Befestigungen 07.09.2021 pdf 271,11 KB de, en, fr, ru, cn, es, hu
Declaration of Conformity / Konformitätserklärung Accessories Trolley / Zubehör Fahrgestell 07.09.2021 pdf 167,15 KB de, en, fr, ru, cn, es, hu
Notice d’utilisation MEDAP FUMOVAC 700 30.06.2021 pdf 1,55 MB fr

Accessoires

Pour des conditions de travail optimales, vous disposez d’une télécommande permettant de déclencher l’aspiration de manière automatique lors de la formation de fumées.

Un chariot spécifique permet de positionner l’appareil de manière optimale pour l’intégrer au bloc opératoire.

Que l’on utilise des poignées à électrodes à usage unique ou réutilisables, ou un set de tubulures avec poignée à électrode à usage unique intégrée : ATMOS offre une gamme complète de tubulures. Pour la gynécologie ou l’ORL, un set de tubulures spécial permet une connexion directe aux pinces spéculums. Un set de tubulures spécial de laparoscopie avec connexion Luer pour trocarts et un limitateur de flux pour une perte minimale de gaz complète la gamme ATMOS.

Contact

Ce produit vous intéresse ?